Par Mélody Mourey
paru en décembre 2018
    • Les acteurs interviewés
    • Réserver
    "Notre histoire conditionne notre façon d'être et de vivre, de parler à l'autre" Le Porteur d'histoireFemme 2644 Luni On Chaussures e Sis5e7 Noir Baskets Basses Slip 3lFcKT1J entraîne depuis 7 ans les spectateurs dans un tourbillon jubilatoire. L'éléphant a rencontré cinq des acteurs de la pièce, pour un entretien spécial mémoire.
    Femme 2644 Luni On Chaussures e Sis5e7 Noir Baskets Basses Slip 3lFcKT1J
    18 septembre 2018. Le Porteur d’histoire d’Alexis Michalik est joué pour la 800e fois au théâtre des Béliers Parisiens, pour la 1 865e fois depuis sa création, et pour la toute première fois pour une nouvelle comédienne qui rejoint une troupe déjà nombreuse, Aurélia Poirier. Il est 19 heures, le théâtre affiche une nouvelle fois complet. Comme la veille. Comme le lendemain. Un triomphe jamais démenti depuis sept ans, qui invite même à s’interroger sur l’identité des quelques Parisiens n’ayant pas encore vu Le Porteur d’histoire. Qui sont-ils ? Que faisaient-ils ces sept dernières années ? Une seule certitude : chacun de ces spectateurs générera par son enthousiasme la venue d'autres spectateurs, un bouche à oreille hors du commun qui puise sa source tant dans la forme originale de la mise en scène que dans le fond d’un récit haletant porté par des acteurs de talent.

    Dans cette pièce aux deux Molières (meilleur metteur en scène et meilleur auteur en 2014), Alexis Michalik casse les codes de l’écriture et de la mise en scène théâtrales : le spectateur est entraîné dans un tourbillon d’événements, change de lieux et d’époques sans répit. Sur scène, cinq tabourets pour seul décor et autant de comédiens incarnant des dizaines de personnages. Les lumières, la musique et le jeu des comédiens suffisent au spectateur pour plonger au cœur du bois de Versailles, s’extasier devant une immense bibliothèque imaginaire ou encore sentir le sable chaud du désert algérien sous ses pieds… C’est l’une des nombreuses forces de la pièce, la forme prouve ce que le fond défend : c’est l’imagination qui compte dans une histoire, et la volonté d’y croire.

    Alexis Michalik a construit son récit comme un puzzle dont toutes les pièces s’uniraient à la fin pour répondre à la question suivante : qu’est-ce que l’histoire ? Celle de l’humanité apparaît ici comme une fiction écrite par ceux disposant au mieux de la parole et donc du pouvoir. En suivant Martin Martin, un jeune homme renfrogné mais attachant qui découvre à la mort de son père des carnets au contenu intrigant, le spectateur est propulsé dans les coulisses de l’histoire : il croise Eugène Delacroix, le duc de Polignac, Marie-Antoinette ou encore Alexandre Dumas, l’inventeur du feuilleton littéraire tenant en haleine le public, comme la pièce le fait elle-même. L’éléphant a rencontré cinq acteurs du Porteur d’histoire et les a interrogés sur la notion de mémoire, chère aux comédiens et centrale dans le récit d’Alexis Michalik.



    Qu’est-ce qui vous a séduit dans Le Porteur d’histoire lorsque vous avez découvert la pièce ?

    Patrick Blandin : La pièce parle d’héritage, de transmission. J’ai été particulièrement touché par la quête d’identité et le rapport au père, la façon dont Alexis Michalik questionne la position que l’on a vis-à-vis de ceux dont on hérite notre éducation. Moi-même, je suis très fier de mes enfants : ils sont ceux que j’aurais voulu être à chaque étape de la vie, quand pour ma part j’étais trop complexé et ne disposais pas des outils nécessaires. Martin Martin, le héros de la pièce, a un rapport complexe avec son père et son frère qui m’a immédiatement intéressé.

    Ysmahane Yaqini : J’ai aussi aimé la forme de la pièce. On revient ici à l’essence du théâtre : on joue, comme des enfants. J’ai grandi avec Peter Brook, Irina Brook et Ariane Mnouchkine, je viens de cette famille théâtrale qui aime l’espace vide dessiné par la lumière. C’est fascinant pour les spectateurs d’être bouleversés par une histoire comme ils le seraient devant un film, mais avec un plateau nu, cinq tabourets et cinq comédiens. La réplique du Porteur qui pour moi résume la pièce est : « Et si je choisis d’y croire ? » C’est l’essence même du théâtre. Le spectateur devient actif, tisse des liens et découvre soudain la vision d’ensemble qui est celle du narrateur.

     

    Vous êtes vingt-cinq acteurs pour cinq rôles. Comment se passe une reprise de rôle dans Le Porteur d’histoire ? Gardez-vous en mémoire la version du spectacle que vous avez vue avec un autre acteur ?

    Ysmahane Yaqini : Le texte reste bien sûr le même, la direction aussi, mais malgré tout il persiste une grande liberté et l’on peut aussi créer. C’est ce qui est intéressant.

    Vanessa Cailhol : La difficulté tient au petit nombre de répétitions. En trois ou quatre sessions, il faut être opérationnel ; il est donc impossible de commencer les répétitions sans connaître parfaitement le texte et les déplacements. Il faut regarder la vidéo du spectacle, venir le voir… Au début, on marche complètement dans les pas de nos prédécesseurs. Tous les comédiens suivent la même partition mais font tous des propositions différentes. Je suis très admirative de chacune des comédiennes avec qui je partage ce rôle.
    Femme 2644 Luni On Chaussures e Sis5e7 Noir Baskets Basses Slip 3lFcKT1J
    Patrick Blandin : Au début, je n’étais que dans l’imitation de celui qui avait créé le rôle, Éric Herson-Macarel. Je ne lui ressemble pas du tout, c’était donc très mauvais. Il m’a fallu une cinquantaine de représentations pour comprendre ce que je jouais.

     

    À force de jouer chaque soir le même rôle, avez-vous parfois l’impression de devenir mécanique et de vous reposer sur votre seule mémoire ?

    Ysmahane Yaqini Ce métier tient justement à la réinvention permanente de ce qu’on a joué la veille. Il faut rester dans l’instant.

    Vanessa Cailhol : L’alternance avec de nombreux comédiens permet d’ailleurs de ne pas entrer dans une mécanique. Tous les comédiens qui jouent dans Le Porteur d’histoire ont d’autres rôles et projets à côté.

    Vincent Deniard : Il n’y a pas une seule représentation identique à une autre. Chaque soir, on se surprend les uns les autres, c’est imperceptible par le public mais énorme pour nous sur scène : une demi-seconde de plus par exemple avant une réplique, une intention légèrement plus agressive de votre partenaire qui vous incite vous-même à réagir différemment. C’est passionnant.

     

    Utilisez-vous votre propre mémoire émotionnelle pour construire un rôle ?


    Patrick Blandin Broderie Mode 573Wx4an3ak7sw8 Américain Homme Et Nouveau Slim Jeans Style 2018 Fleur De Pantalon Jeune Phoenix Denim Européen dBeQCEroxW: Pendant très longtemps, je ne l’ai pas fait, j’étais trop pudique dans la gestion de mes émotions. Puis mon père est mort dans mes bras – son cœur s’est arrêté un moment – avant de revenir à la vie, et j’ai perdu ma mère l’automne dernier, ce qui a été un énorme choc. Depuis, je m’autorise à faire appel à mes propres souvenirs sur le plateau. Pendant la scène qui précède un moment de l’histoire où je dois être bouleversé, je me laisse envahir par l’émotion, j’écoute mes partenaires de jeu et en même temps je vais chercher ce que j’ai ressenti quand ma mère est morte : j’appuie sur ce bouton.

    Vanessa Cailhol : Plus j’avance et plus je fais confiance à l’engrais qui est en moi. Je ne convoque pas de souvenirs, mais ce que je joue ravive une émotion qui m’appartient. Une phrase de Louis Jouvet me plaît beaucoup : « L’homme vaut le comédien, tant vaut l’homme tant vaut le comédien.

    Ysmahane Yaqini : Avant, je me disais : « À tel moment, il faut pleurer. » Maintenant, je crée les conditions à l’intérieur de moi qui me permettent d’être un instrument, un canal. Je me mets dans un état de disponibilité pour me laisser traverser par une émotion. Si je suis vraiment présente à ce que je dis, à ce que je suis, je peux convoquer des personnages beaucoup plus grands que moi. Peter Brook a travaillé avec beaucoup d’acteurs sénégalais, qui ont selon lui la tragédie grecque en eux car ils parviennent à se connecter à leurs racines et à casser les barrières.

    Femme Pour PusteblumePull Beige Naketano Kyoklb Maja IbyfY6v7g  

    Comment créer cette disponibilité ? 

    Ysmahane Yaqini : Chaque comédien s’y prépare différemment. Je réalise pour ma part un travail d’échauffement et de méditation qui me permet de me laisser traverser par ce qu’il se passe chaque soir. C’est une recherche passionnante car la potentialité de chaque acteur est infinie.

     

    Comment construisez-vous un personnage lorsqu’il est trop loin de ce que vous êtes dans la vie ?

    Vanessa Cailhol : C’est très rare de jouer quelque chose de très loin de soi, tout simplement parce qu’on est tous multiples : intelligence et bêtise, etc. Dans Le Porteur, je joue des personnages d’âges différents et notamment une dame âgée. En préparant le rôle, je me suis souvenue de la manière dont je me déplaçais lorsque je jouais dans Cats, un musical très physique, et que j’étais courbaturée. J’ai réalisé que j’avais même la vieillesse en moi

    Ysmahane Yaqini : jay Genou Jupes Jupe Bleu Au Mc04386 Si qSpzGUMVOui, tout est en nous, et plus on est en détente et en ouverture, plus on a accès à notre potentialité créatrice. Cette détente repose sur 99 % de travail et 1 % de grâce. Quand tu y parviens, alors ta propre histoire rencontre le personnage, les partenaires, le public.

     

    Photo Chantal Tigliani


    Imaginez-vous une mémoire, un passé à vos personnages ?

    Vincent Deniard : Je ne le fais pas, mais cela fait partie des éléments avec lesquels un metteur en scène peut me nourrir au moment de la création. Mais je trouve qu’il y a une contradiction entre le travail sur la mémoire et la nécessité de rester dans l’instant, de vivre le moment présent sur la scène.

    Femme 2644 Luni On Chaussures e Sis5e7 Noir Baskets Basses Slip 3lFcKT1J

    Patrick Blandin : Ce n’est pas si contradictoire car, même quand tu es dans l’instant présent, par exemple en présence d’une femme que tu veux séduire, tu restes nourri par ce qui t’habite, ce que tu as vécu dans le passé, c’est cette histoire qui conditionne ta façon d’être et de vivre, de parler à cette femme…

    Ysmahane Yaqini : Je ne me raconte pas vraiment le passé des personnages de façon linéaire mais par bribes. Parfois, dans ma vie quotidienne, je pense : « Ah tiens, elle aurait pu penser cela. » Puis tout se passe comme si ces éléments infusaient et ressortaient d’une façon ou d’une autre en jouant.

     

    Avez-vous déjà eu des trous de texte ?

    Charles Lelaure : Oui, et c’est toujours dû à un problème de concentration. Tu n’écoutes pas ton partenaire, par exemple, parce que tu as l’impression qu’il dit un mot différemment, et tu y penses, alors tu t’égares… Cela m’est arrivé une fois lorsque je jouais Le Malade Imaginaire.

    Vincent Deniard : J’ai eu un trou mémorable sur Le Porteur d’histoire. J’ai une réplique qui s’apparente à un monologue, face public, sur l’histoire des Lysistrates. Pour moi, cela a été du chinois pendant longtemps, et je connaissais ce chinois par cœur. Mais quand on ne maîtrise pas le sens, on peut avoir des trous. Après cent ou deux cents dates, j’en ai eu un. Ce qui est génial sur Le Porteur, c’est que les autres comédiens connaissent si bien la pièce qu’ils peuvent reprendre le fil de l’histoire. Depuis, j’ai repris le texte, je l’ai travaillé pour comprendre complètement ce que je disais, si bien que maintenant je peux improviser en cas de problème. Une fois, un spectateur a fait un malaise pendant ce monologue et j’ai été coupé, mais j’ai pu retrouver le fil.

    Patrick Blandin :  J’ai aussi eu ce problème. Le jour de ma première, sur le prologue, j’ai dit : « Qu’est-ce que l’histoire ? » Puis plus rien. Pendant huit secondes. Un trou abyssal. Cela m’arrive parfois encore lorsqu’un déplacement change, à l’arrivée par exemple d’un nouveau comédien, car pour moi la mémoire du texte est intrinsèquement liée à la mémoire du corps.

     

    Redoutez-vous ces trous, à présent ? 

    Vincent Deniard : Emma Pantalons Collection StJohn Droite Beige SuitingClassique Jambe Qhg2mxuq L43ARc5jqOui, pour moi il y a eu un avant et un après le trou dont je vous parlais. Je reste encore très angoissé et je me refais mon texte entièrement avant de jouer, puis encore avant chacune de mes scènes pendant la représentation.

    Vanessa Cailhol : Je retravaille aussi énormément mon texte avant de jouer. Il y a une phrase de Michel Bouquet à ce propos que j’aime beaucoup : « Je pose les mots sur mes lèvres, au moins ils sont là. »

     

    Vous souvenez-vous du premier spectacle qui vous a émerveillé et donné envie de devenir acteur ?

    Patrick Blandin  : Le Magic Circus au palais de Chaillot lorsque j’avais 12 ans. Les femmes étaient seins nus, cette liberté m’avait émerveillé. Je ne peux pas dire qu’elle m’a donné envie de devenir acteur, mais elle m’a donné envie du spectacle.

    Vincent Deniard : C’est en jouant une comédie musicale au collège que j’ai eu envie de continuer le théâtre, mais quand j’étais adolescent j’ai vu La Peste avec Francis Huster. À la fin, il se retournait et posait ses mains sur ses épaules comme si une femme l’enlaçait pour l’embrasser. J’ai été bluffé, et j’ai gardé cette image en tête.

    Charles Lelaure : Comme Vincent, ce n’est pas un spectacle qui m’a tourné vers le théâtre. Je travaillais dans un restaurant pour gagner ma vie, j’y ai croisé un agent et au culot je lui ai dit que j’étais comédien, ce qui était alors complètement faux. Elle m’a proposé de faire une lecture, qui s’est révélée affreuse, puis a accepté de me faire passer des castings et j’ai obtenu deux rôles rapidement. Je me suis ensuite formé au Sudden Théâtre et j’ai été pris dans un tourbillon…

     

    FumeBottes Femme Allrounder Pour B074bbw53d Mephisto Magia By 10 iukZXTOP
    Photo Chantal Stigliani


    Vous souvenez-vous longtemps des textes que vous jouez ?

    Vincent Deniard : Le texte dont je me souviens le plus est Premier amour de Beckett, que je n’ai pas joué mais que je lisais à mes amis lorsque j’étais en prépa littéraire.

    Patrick Blandin : Oui, ce sont les grands textes qui restent. Beckett pour Vincent, le rôle de Don Juan pour ma part. Je jouais pourtant Sganarelle, mais le rôle de Don Juan est si beau que je l’ai gardé en mémoire. Quand un texte refuse de rentrer, c’est souvent qu’il est mauvais.
    Femme 2644 Luni On Chaussures e Sis5e7 Noir Baskets Basses Slip 3lFcKT1J Femme 2644 Luni On Chaussures e Sis5e7 Noir Baskets Basses Slip 3lFcKT1J Femme 2644 Luni On Chaussures e Sis5e7 Noir Baskets Basses Slip 3lFcKT1J Femme 2644 Luni On Chaussures e Sis5e7 Noir Baskets Basses Slip 3lFcKT1J Femme 2644 Luni On Chaussures e Sis5e7 Noir Baskets Basses Slip 3lFcKT1J

    Ysmahane Yaqini : Il ne me reste que des bribes généralement, mais cela peut revenir plus facilement, c’est inscrit dans la mémoire du corps.

     

    Certaines langues dramaturgiques sont-elles plus difficiles à intégrer que d’autres ?

    Vanessa Cailhol : Cela dépend des acteurs. Il y a des auteurs dont les textes sont réputés difficiles à apprendre, comme Jean-Luc Lagarce, mais dont la langue vous percute tant que vous l’intégrez sans problème. En revanche, c’est amusant de remarquer que, lorsque j’ai joué Lagarce une année et que j’ai repris le rôle à Avignon un an plus tard, j’accrochais exactement sur les mêmes mots, parce que leur sens m’échappait sûrement un peu.

    authentic Derniers lunettes Wayfarer Original Ban Les Rayban Rb3447 001 Lunettes De Soleil Ray Licence solaire mnwv08NYsmahane Yaqini : Oui, je suis d’accord : tu peux rendre concrète une langue qui n’a pas l’air de l’être si elle résonne en toi.

     

    Le fait de jouer un rôle influe-t-il sur votre vie personnelle ? Gardez-vous quelque part en mémoire ce que vous avez vécu en tant que personnage dans les jours qui suivent 

    Vanessa Cailhol : Je sais que plein d’acteurs ont beaucoup de mal à ne pas se laisser envahir par leurs personnages, et j’avais peur moi aussi quand j’ai commencé de devenir folle, mais en fait j’arrive à couper complètement avec les émotions du personnage. Je peux jouer un rôle très dramatique et avoir un fou rire à la sortie. Parfois, il y a une petite heure où je suis encore dans un état différent, mais pas plus. En revanche, quand je suis en exploitation sur un mois ou deux, je sens que le personnage m’accompagne. C’est un peu mon meilleur ami. Je pense à lui et j’imagine ce qu’il penserait.

    Ysmahane Yaqini : Dans le théâtre no, les comédiens japonais considèrent qu’ils servent d’incarnation à des fantômes. Je trouve cela intéressant… Je pense que plus tu te connais, plus tu connais ta maison, plus tu peux aller loin et revenir ensuite chez toi sans te perdre. Tu t’appuies au sol comme un danseur, sur ce que tu es, mais cela ne te transforme pas. Certains acteurs mettent trop d’eux-mêmes et s’abîment, ou voient leur jeu parasité par leur propre ego.

     

    Quel est votre plus beau souvenir avec Le Porteur d’histoire ?

    Patrick Blandin : J’en ai un. Je venais à peine de commencer à jouer dans la pièce à Paris quand j’ai dû remplacer Marc Citti à Avignon. J’étais encore très fragile mais il y avait un enthousiasme, un feu, chez chacun de nous et à la fin, tout le public s’est instantanément levé pour nous applaudir, c’était très fort.

    Charles Lelaure : Il est difficile de choisir un seul moment. Ce que j’aime par-dessus tout, c’est la troupe, qui est comme une famille.

     

    Les acteurs interviewés


    Vanessa Cailhol

    Elle joue la Môme Crevette dans La Dame de chez MaximFemme 2644 Luni On Chaussures e Sis5e7 Noir Baskets Basses Slip 3lFcKT1J de Georges Feydeau, pièce mise en scène par Johanna Boyé, qui lui a valu une nomination aux Molières en tant que révélation féminine. Elle apparaît dans diverses autres pièces, dont Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce, mis en scène par Jean-Charles Mouveaux, ou Les Caprices de Marianne d’Alfred de Musset, mis en scène par Pascal Faber, ainsi que dans de nombreuses comédies musicales : Cats, Grease, Les Misérables
    By 53Polyester47Coton Edc Esprit En JerseyNavy Robe sCxdtQrohB
    Ysmahane Yaqini 

    Elle se forme au théâtre lors de stages auprès de Peter Brook, Ariane Mnouchkine, Simon Abkarian, ou encore Nadine Georges à Londres. Elle joue sous la direction d’Irina Brook dans Une odyssée, La Bonne Âme du Se-Tchouan, Tempête !, L’Île des esclaves, et également dans des pièces mises en scène par Gilberte Tsaï, Hervé Petit, Khalid Tamer, Thissa d’Avila Bensalah et Vincent Clergironnet.

    Patrick Blandin 

    Formé dans la classe libre du cours Florent, il enseigne, produit, joue et met en scène une trentaine de reprises et de créations, abordant des auteurs tels que Feydeau, Tournier, Topor, Ribes, Van Cauwelaert, Kundera, Valetti, Molière et Courteline. Il crée Royale légende de Bernard Larré et Frédéric Mancier, spectacle dans lequel il interprète le chevalier d’Éon.

    Charles Lelaure 

    Il joue dans La Victoire des vaincus, Head in the Clouds de John Duigan, avec Penelope Cruz et Charlize Theron, La Dame d’Izieu ou encore Femmes de loiRoulé À Jx08iry7 Autumn Cashmere Sans RobeNoir Cachemire En Col Manches vOm0Nnw8 pendant trois ans. En 2011, il rejoint l’équipe d’Alexis Michalik dans R&J, une adaptation très libre de Roméo et Juliette. Depuis juillet 2017, il joue dans Adieu Monsieur Haffmann, la pièce qui a remporté quatre Molières cette année.

    Vincent DeniardFemme 2644 Luni On Chaussures e Sis5e7 Noir Baskets Basses Slip 3lFcKT1J

    Au théâtre, il s’est illustré dans de nombreuses pièces, dont Sunderland de Clément Koch, Le Temps des suricates de Marc Citti ou encore Baby, dans un rôle qui lui a valu cette année une nomination aux Molières dans la catégorie du meilleur acteur dans un second rôle. Il multiplie aussi les rôles à la télévision (Le Mystère du lac, etc.) et au cinéma (Le Grand Jeu, etc.).

     

     

    Alexis Michalik

    Auteur, metteur en scène, réalisateur et comédien, il s’est fait connaître au théâtre en mettant en scène des adaptations déjantées des œuvres de Shakespeare : La Mégère à peu près apprivoisée et R&J. Il crée ensuite Le Porteur d’histoire – sa première pièce en tant qu’auteur – puis Le Cercle des illusionnistes, Edmond et Intra Muros. Il joue aussi dans des films et des séries (Kaboul Kitchen, Versailles, etc.) et réalise des films, dont l’adaptation cinématographique de sa pièce Edmond, qui sortira dans les salles en janvier 2019.

    Réserver


    Le Porteur d’histoire, théâtre des Béliers Parisiens (Paris). Une création d’Alexis Michalik, avec en alternance : Fadila Belkebla, Patrick Blandin, Émilie Blon Metzinger, Mounya Boudiaf, Stéphanie Caillol, Vanessa Cailhol, Amaury de Crayencour, Vincent Deniard, Pauline Deshons, Magali Genoud, Walter Hotton, Julien Jacob, Aymeric Lecerf, Charles Lelaure, Michaël Maino, César Méric, Justine Moulinier, Daniel Njo Lobé, Pauline Paolini, Benjamin Penamaria, Aurélia Poirier, Michel Scotto di Carlo, Marica Soyer, Régis Vallée, Ysmahane Yaqini.Orange Sportswear Pour gorge Nike Femme IndySoutien Vnjnqh 7bgf6y

    Article paru dans le Hors-série spécial Mémoire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *